Présidence

Jeudi 16 juillet 2009
Discours de fin de session de M. le Président du Sénat